Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 10:05

Les panneaux sont fixés sur un chassis.

 

J'ai posé un mat vertical, pris dans un plot de béton de 50x50x20 cm, ce mat sert d'axe autour duquel le chassis tourne.

Le chassis en lui-même repose sur un roulement de roue (qui n'est pas fait pour "travailler" dans ce sens, tant pis, c'est de la récup')

La platine du chassis qui repose sur le roulement, est un tambour de roue découpé.

DSCF2489

il est important, de calculer la position du futur centre de gravité lors de la fabrication du chassis.

L'amplitude de la rotation est de  130 ° , la rotation est commandée par un verin électrique (récup' - merci ben), c'est un simple effet, càd que la force s'exerce dans un seul sens, j'utilise des tendeurs pour l'autre sens de rotation.

 

Les panneaux sont à 100% d'exposition solaire de 10h30 à 19h30, en dehors de ces plages, le matin il y a une ombre portée qui couvre les panneaux à 50% et au coucher du soleil ce sont les maisons à 60 m.

DSCF2490m.jpg

Les panneaux ont dans la plage horaire de 10h30 à 19h30, 5 positions.

La commande du vérin, je l'ai faite à partir de relais temporisés, de relais simple, d'une alim. de pc, un minuteur 220v...

rien de bien compliqué, je dois en faire un schéma propre, afin de vous le présenter.

 

 

J'ai recherché sur Google, et le peu que j'ai trouvé, parle soit de matériel pro à programmer (trop cher) ou alors de montages indigérables pour mon super niveau en électronique.

J'ai  donc opté pour la méthode du debrouille toi tout seul, et j'ai réussi à faire un montage fonctionnel et autonome.   

 

DSCF2480.jpg

 

DSCF2481.jpg

Repost 0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 08:52

Je relève les quelques données que j'ai a ma disposition, à savoir;

 

- la durée d'ensoleillement journalière, sur le site de météociel, consultable ICI,

ensoleillement.jpg

- la température du bas et du haut du ballon, directement sur les thermomètres.

releve-de-temp.jpg

 

- la date et l'heure du relevé, c'est le minimum.

 

J'enregistre le tout dans un tableau excel, et lui me fournit des graphiques, des mesure de puissance captée,etc

Je ne fais pas de calculs de déperdition.

 

Voilà le relevé entre le début de la mise en place et hier le 19/05.

hier le 19, j'ai dû passer sur le circuit du chauffe-eau electrique, nous sommes 3 à la maison et avec le peu d'ensoleillement des jours derniers, couplé aux jours férié, la température du chauffe-eau et tombée en dessous de 45°.

 

A bientôt.

 

releve-9-20-05-2012-copie-1.jpg

Repost 0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 23:06

Avec le très peu de recul que j'ai sur l'observation du fonctionnement, je peux quand même vous assurer que le fait que les panneaux soient orientés/rotatifs procure un gain supplémentaire non négligeable.

 

les 9 et 10 mai, l'isolation du ballon n'était pas terminée sur son dessus, on voit bien sur le graphique les 2 points bleu bien en dessous de la ligne rouge, c'est la température relevée le matin, puis les jours suivants la chute est moins prononcée durant la nuit.

 

le 12/05 il a plu le matin et commencé a faire soleil dans l'après midi, et aujourd'hui le 13/05 il y a eu soleil le matin puis 50/50 l'après midi avec les bon gros nuages.

 

9-au-13-5-2012.jpg

 

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 18:34

Après 2 ans de fonctionnement au rythme des périodes d'ensoleillement, voici en vrac, mes conclusions :

 

- le thermosiphon fonctionne bien, en plein été l'eau des panneaux monte sans problèmes à 70 °C et en pointe à 85 °C, l'eau du chauffe eau passe rarement au dessus de 65°C, reste entre 40 et 60°C en utilisation normale par beau temps.

 

- en une nuit le chauffe eau perdait 5°C, il faut dire que l'isolation n'était pas top.

 

- sans appoint électrique avec un chauffe eau solaire de 200 l, passé 2 jours sans soleil d'été, l'eau passe à moins de 40°C. (mieux isolé, 3 jours je pense)

 

- le chauffe eau placé à 22 m de distance, demande de tirer 2 litres d'eau au robinet  pour qu'arrive l'eau chaude, ceci fait "perdre" 2 litres d'eau chaude restant dans le tuyau.

 

J'ai donc décidé, armé de courage et d'idées, de faire évoluer mon montage, et me tourner

vers la conception d'un circuit "piloté" avec comme base un ballon de stockage à tampon de 400 Litres, bien évidemment "fait maison" (2 barils de 200L).

 

Tampon.png

Caractéristiques :

 

Ballon de 400 Litres à pression atmosphérique.

circulation "pilotée" à ma sauce.

 

Points faibles :

débit panneaux/ballon faible car utilisation d'électrovanne de m à laver, 32 Sec/Litre.

toujours pas d'appoint électrique.

plus compliqué au niveau de l'électronique.

distance des panneaux (8 mètres), pertes.

 

Points forts :

le ballon est plus proche de ma maison, moins de pertes.

autonomie augmentée.

plus simple niveau plomberie

 

Et j'ai quasiment terminé tout ça.

 

Ah oui, j'ai aussi modifié le chassis des panneaux et il est maintenant rotatif et motorisé ... mais ça j'en parlerais plus tard...

Tout cela a été très bénéfique, j'ai fais des progrès en électricité et électronique de base...

  DSCF2483.jpg     DSCF2489.jpg

Repost 0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 00:16

Aujourd'hui, j'ai mis en place les panneaux sur le chassis, quasi au sol, puisque dans un futur proche ,

 

je devrais débarrasser le tas de gravat qui est juste derrière.

 

Les panneaux sont orientés de 26° vers l'ouest.

 

 

Voici le tableau qui montre la perte par rapport a l'orientation.

angle.jpg

source: Monter un chauffe-eau solaire -  eyrolles 2008

 

 

 

 

 

J'ai purgé le circuit en activant le circulateur, et j'ai placé le circuit en position thermosiphon.

 

Il me restera a monter un interrupteur différentiel (au cas ou le thermosiphon ne se fasse pas bien

 

et brancher les sondes de température.

 

Le montage électrique est simplifié, parce que mes notions en électronique ne me permettent pas de gros montages.

 

chauffe-eau-solaire-0763.JPG

Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 20:59

Bonjour,

 

J'ai ce soir, fais rapidement le vase d'expansion a l'air libre,

 

un vase d'expansion, parce que le liquide comme toutes les matières, se dilate et augmente en volume en chauffant.

 

A l'air libre car le circuit n'est pas sous pression.

 

Il est placé au point le plus haut du circuit, dans mon cas il sera au dessus du serpentin.

 

le vase d'expansion est fait avec  un ancien tiroir en métal, il y a une arrivée d'eau pour remplir le circuit et faire un appoint si nécessaire.

Il y a aussi un trop plein, qui sera envoyé vers l'évacuation du groupe de sécurité du chauffe eau.

 

chauffe-eau-solaire-0752.JPG

 

 

Repost 0
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 19:47

J'ai mis en place le chauffe-eau, il est placé sous le toit, les panneaux seront placé sur chassis au mur.

chauffe-eau-solaire 0744 l'emplacement du chassis est dessiné en orange, ici c'est le mur de ma grange, la maison d'habitation est a ma gauche.

Avec la distance qui sépare le chauffe-eau solaire de mon habitation, un rapide calcul me dit qu'il faudra que je laisse couler 2 Litres d'eau, pour voir l'eau chaude arriver.

Je n'ai pas pris en compte la déperdition dûe aux tuyaux froids a traverser.

chauffe-eau-solaire 0742 

L'animation 3D qui va bien pour mieux voir ce qui va être fait.

 

Repost 0
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 21:57
Je vais vous présenter mon projet d'autoconstruction d'un chauffe eau solaire.

Tout d'abord, cette installation fonctionnera en thermosiphon, puisque les panneaux solaires seront placés plus bas que le chauffe eau solaire.
j'ai prévu un circulateur, au cas où le thermosiphon ne fonctionne pas, il sera "commandé" par un interrupteur différentiel.
mon chauffe eau solaire n'aura pas d'appoint, simplement parce que le chauffe eau de recup avait sa résistance cassée.

En période froide, lorsqu'il y aura besoin d'appoint, je fonctionnerais avec mon chauffe eau standard.enfin je verrais.

Pour des images plus grande : clic droit dessus puis faites afficher l'image.


Le chauffe-eau:
c'est un chauffe eau de 200 L,  j'aurais aimé trouver plus gros , mais je n'ai trouvé que celui-la.

coupé en 2, nettoyé, il accueillera le serpentin de cuivre.
Point faible de la découpe du chauffe eau : une fois ressoudé, la soudure a l'intérieur a un fort risque de rouiller, pour y parer, j'ai prévu un tube de remplissage par lequel je viderais de la résine "contact alimentaire" pour venir recouvrir de l'intérieur le cordon de soudure.

Le serpentin de cuivre est double pour respecter le débit entrant qui arrive des panneaux, le tube qui vient des panneaux est en 22 MM, et si je veux que le thermosiphon n'ai pas de frein à l'écoulement, c'est la solution que j'ai trouvée.
Le serpentin totalise 20 Mètres de tube de 14 MM. 


Les panneaux solaires:

2 coffres de 1.11M x 1.61M, ils sont constitués de polystyrène recouvert de résine polyester et de fibres de verre.
a l'intérieur, des panneaux de laine de roche de 3cm, et le petit plus c'est la couverture de survie qui viendras sous le radiateur en cuivre pour réfléchir les infra rouge émis vers l'intérieur du panneau. j'espère qu'avec la forte température ils ne fondront pas.



les radiateurs sont en cuivre, diamètre 12 MM pour les barreaux et 22 pour les collecteurs.
j'ai soudé a l'étain des feuilles de laiton sur le radiateur, j'ai par la même occasion découvert que ce n'était pas si aisé de souder de la tôle surtout de cette taille, j'ai donc découpé en bandes les feuilles de laiton pour être un peu plus a l'aise avec la soudure. j'ai donc un panneau où les soudures ne sont pas continues et un autre un peu mieux.




Repost 0

Archives

Pages

Catégories