Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mars 2014 7 23 /03 /mars /2014 12:06

Aujourd'hui, le 23 mars 2014, les ombres portées sont bien réduites j'ai donc remis en eau les panneaux solaires.

Pour l'instant, le chauffe eau solaire n'est pas raccordé au réseau domestique, je le basculerais lorsque la température du tampon solaire aura augmenté. a suivre

 

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 20:56

Vidéo en Timelaps, comparatif entre mode fixe et rotatif.

 

Repost 0
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 21:00

Je vous propose un comparatif chiffré, entre le fonctionnement de mon chauffe-eau solaire en mode panneau solaire rotatif et avec le mode fixe.

 

La base de travail est mon installation, dont je reprends les caractéristiques principales :

       Tampon solaire de 300 litres à appoint électrique (appoint non utilisé pendant le test)

       2 Panneaux solaires de surface totale de 3.10 m².

       Rotation sur 120° couvert par 5 positions, angle de 60° par rapport à l'horizontale.

       Distance panneaux / ballon = 9 mètres.

 

Le plus difficile est de réunir les mêmes conditions pour les enregistrements et ce, principalement du coté du ciel, mais j'y suis arrivé après plusieurs essais.

J'ai donc pû réaliser un enregistrement consécutif sur 4 jours réunissant des conditions climatiques totalement identiques:

 

Ensoleillement relevé à DIJON        Mode fonctionnement          Élévation de la T°C

            (lien météociel.fr)                          des panneaux                   du ballon tampon

 

- 2 septembre 2013 : 12,6 h                      ROTATIF                              19.6 °C

- 3 septembre 2013 : 12,9 h                      FIXE                                    13.3 °C

- 4 septembre 2013 : 12,8 h                      FIXE                                    12.1 °C  

- 5 septembre 2013 : 12,6 h                      ROTATIF                              18.3 °C  

 

Voici les relevé d'ensoleillement des 2, 3, 4 et 5 septembre 2013, je suis à Dijon.

2 3 4 et 5 09 2013

 

Et ceux de la température du ballon tampon ( position de la sonde au 1/3 du haut du ballon)

releves-copie-1.jpg

 

La lecture du graphique pourrait faire l'objet d'un autre article, mais je vais en reprendre de la gauche vers la droite le déroulé.

Première étape le chauffage solaire pur et dur à compter de 9h,  vers 14h il y a un léger ralentissement qui est dû à la position du soleil qui est à son apogée (midi solaire) de ce fait les rayons solaires frappent plus verticalement les panneaux.

Étape suivante la déperdition de la nuit dûe à l'isolation du ballon (sans consommation d'eau chaude sanitaire), de 18h à 7h.

Étape suivante de 7h à 8h, douche + consommation volontaire d'eau chaude, pour faire descendre la température à 49 °C comme la veille à 7h.

Et ainsi de suite, avec quelques douches le soir les autres jours, et un loupé sur le réglage de l'eau le matin le 04/09 (50.5 au lieu de 49°C).

 

Calcul du gain :

Le pourcentage d'évolution se calcule grace à la formule: Valeur d'arrivée, moins, la Valeur de départ; cette somme divisée par la valeur de départ et tout cela multiplié par 100

valeur d'arrivée: (19.6+18.3)/2=18.95

valeur départ  :   (13.3+12.1)/2=12.7

calcul :

(18.95-12.7)/12.7*100=49.2%

 

Le gain mesuré de la rotation de mes panneaux est de 49%, par rapport à un fonctionnement fixe, le tout en période estivale.


n'hésitez pas à me soumettre vos remarques.

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 15:39

        Afin de pouvoir affiner le réglage du régulateur différentiel, de la rotation des panneaux et puis de suivre l'évolution de la température du ballon tampon au cours de la journée, contrôler l'isolation etc ...

 

     Je me suis tourné vers l'enregistrement de la température du ballon tampon, en optant pour la solution la plus économique, la sonde de température reliée en usb, attention ce n'est pas un "datalogger".

 

        c'est la sonde de température USB "TEMPer v1" TEMPer1_Main.jpg

achetée pour 18 euros tout compris sur ebay, j'en suis presque satisfait parce que elle emets un signal parasite

à 62.5 °C, ça se traduit par des plats sur le logiciel d'enregistrement, ce n'est pas gênant.(plus d'infos ICI)

 

        Bien évidement il faut un ordinateur pour relier la sonde, alors avec son 1 m. de fil j'ai dû prendre une rallonge usb pour brancher à mon pc portable.

 

 

        Puis j'utilise Thermohid, c'est un logiciel d'enregistrement (gratuit), Il est plus complet que le logiciel fourni avec le thermometre usb.


      D'ailleurs la capture d'écran ci-dessous est faite depuis mon pc, vous avez en prime les températures de mon chauffe-eau.(position de la sonde 60 cm du haut du ballon)pour les mois de juin-juillet-et aout 2013.

Du 02 au 04 aout et du 16 au 23 aout les panneaux n'étaient pas rotatifs.


cliquez pour agrandir

THERMOHID

 

 

Repost 0
23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 13:52

L'utilisation de fut de 200 Litres s'est avéré ne pas être une solution à long terme.

 

Les quelques endroits de la cuve en contact avec l'eau ont commencé à rouiller, en tout cas celà m'a permis de valider le fonctionnement du ballon tampon.

 

Puis, afin de disposer d'une cuve ne risquant pas de se corroder, j'ai opté pour l'achat d'occasion, d'un chauffe-eau de 300 litres.

 

Je dispose ainsi d'une solution fiable tant sur le point de l'isolation que par la présence de l'appoint électrique.

 

chauffe-eau-300-l.jpg

 

J'ai donc découpé la partie haute du chauffe-eau pour y insérer le serpentin, je le rappelle, c'est un ballon tampon, il est a pression atmosphérique, seul le serpentin contient l'eau sanitaire sous pression.

 

L'installation d'un mitigeur est non seulement un élément de sécurité, quand on sait que la température de l'eau peut flirter avec les 80°C dans le tampon, mais aussi son installation nous épargne une légère perte de calories, en laissant une eau très chaude dans les tuyaux après utilisation d'eau chaude sanitaire.

 

GOPR0034.jpg

 

  Pour ne pas augmenter les risques de corrosions, je n'ai pas utilisé de soudure (arc ou oxy acétylène), mais j'ai préféré passer 3 couches de peinture hammerite + du silicone sikaflex , puis après avoir installé les sondes de température, un capteur de niveau d'eau, un trop plein... j'ai noyé le tout dans de la mousse expansive de marque, après avoir replacé le "chapeau" du chauffe-eau.

La mousse a un peu poussé le chapeau mais le résultat me va.

 

GOPR0014--2-.jpg

 

 

 

Repost 0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 21:01

J'ai entrepris au début de cette année, de corriger ce qui me semblait faire défaut, à savoir ;

 

- le serpentin sous-dimensionné.

- la forme/hauteur hors tout du serpentin.

- installer un mitigeur à la sortie du ballon.

- améliorer l'isolation.

- mettre un appoint electrique.

- améliorer/affiner les réglages du pilotage du circulateur et de la rotation des panneaux.

 

Le serpentin sous-dimensionné :

 

j'avais utilisé le tableau excel (http://www.econologie.com/calcul-d-un-echangeur-solaire-telechargement-3913.html)

pour calculer la dimension de l'échangeur dans le ballon tampon.

Or je suis allé un peu vite, je ne vais pas détailler, je vais juste dire que c'est un problème avec les températures du tampon et celle de sortie d'eau chaude.

 

J'ai donc recalculé, et j'ai besoin d'un échangeur de 29 m en D.14.(au lieu des 22m en D14).

 

J'en ai profité pour revoir la forme du serpentin, je l'ai doublé et étiré sur 2/3 de la hauteur du ballon.

la suite bientôt ...

GOPR0019.jpg

Repost 0
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 17:35

Le bilan du mois de Juin est correct puisque malgré des jours peu ensolleillés (- de 3h), nous avons su (3 à la maison) maintenir une température d'eau très acceptable.

J'ai peaufiné l'isolation des diverses tuyauteries per, reliant le ballon solaire aux panneaux.

 

 

http://i41.servimg.com/u/f41/11/91/50/07/juin_210.jpg

Cliquez pour agrandir

Repost 0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 12:18

Bonjour,

 

J'ai filmé en "timelaps", la journée du 18 juin 2012, et ainsi voir la rotation des panneaux de 7h00 à 19h00.

 

 


 



Repost 0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 11:02

Depuis la mise en route le 9 Mai 2012,

Seuls les 19.21.22.23 mai 2012, je suis passé sur le chauffe eau électrique.

 

MAI 2012

 

 

Problèmes relevés:

 

Passage au ballon électrique;

 

Malgré les calculs de dimensionnement du serpentin, dès que la température du ballon tampon de 400L, descends au dessous de 45 °C, la température de l'eau sanitaire qui traverse le serpentin et arrive jusqu'à la douche est de 39°C.

 

Je ne pense pas que le problème vienne du dimensionnement du serpentin en lui-même, mais plutôt de son emplacement.

 

DSCF2412m.jpg

Je l'ai placé au point le plus haut du ballon tampon,alors certes, l'eau chaude se retrouve toujours au point le plus haut, dû à sa densité, mais les déplacements entre eau chaude/froide prennent plusieures heures.

 

J'ai remarqué, qu'après avoir tiré beaucoup d'eau chaude (douches ), l'eau du tampon se retrouve froide dans sa partie supérieure et plus chaude en bas.

 

Solution envisagée:

 

Déployer le serpentin vers le bas du ballon, permettrait surement d'optimiser le "captage" des calories.

Repost 0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 10:05

Les panneaux sont fixés sur un chassis.

 

J'ai posé un mat vertical, pris dans un plot de béton de 50x50x20 cm, ce mat sert d'axe autour duquel le chassis tourne.

Le chassis en lui-même repose sur un roulement de roue (qui n'est pas fait pour "travailler" dans ce sens, tant pis, c'est de la récup')

La platine du chassis qui repose sur le roulement, est un tambour de roue découpé.

DSCF2489

il est important, de calculer la position du futur centre de gravité lors de la fabrication du chassis.

L'amplitude de la rotation est de  130 ° , la rotation est commandée par un verin électrique (récup' - merci ben), c'est un simple effet, càd que la force s'exerce dans un seul sens, j'utilise des tendeurs pour l'autre sens de rotation.

 

Les panneaux sont à 100% d'exposition solaire de 10h30 à 19h30, en dehors de ces plages, le matin il y a une ombre portée qui couvre les panneaux à 50% et au coucher du soleil ce sont les maisons à 60 m.

DSCF2490m.jpg

Les panneaux ont dans la plage horaire de 10h30 à 19h30, 5 positions.

La commande du vérin, je l'ai faite à partir de relais temporisés, de relais simple, d'une alim. de pc, un minuteur 220v...

rien de bien compliqué, je dois en faire un schéma propre, afin de vous le présenter.

 

 

J'ai recherché sur Google, et le peu que j'ai trouvé, parle soit de matériel pro à programmer (trop cher) ou alors de montages indigérables pour mon super niveau en électronique.

J'ai  donc opté pour la méthode du debrouille toi tout seul, et j'ai réussi à faire un montage fonctionnel et autonome.   

 

DSCF2480.jpg

 

DSCF2481.jpg

Repost 0

Archives

Pages

Catégories